Développement économique : le Burkina Faso mise sur le potentiel du secteur des carrières

Au cours de l’année 2022, le volume de substances      de carrière extraites est estimé à près de 1,5 million de mètres cubes. Les recettes tirées de cette production ont également connu une croissance notable, atteignant 971 millions de francs CFA en 2022, contre 538 millions en 2019. Toutefois, des défis subsistent pour faire de cette production un véritable moteur de développement socioéconomique. Pour relever ces défis et booster l’exploitation des substances de carrières, la Direction générale des carrières (DGC) œuvre pour une exploitation durable et responsable des carrières, tout en maximisant leur contribution au développement économique du Burkina Faso. C’est que nous explique Patoingnimi Arsène Tiendrébeogo dans cet entretien exclusif avec HOME Magazine.

Patoingnimi Arsène Tiendrébeogo

Présentez-nous brièvement la Direction générale des carrières (DGC)

La Direction générale des carrières est une structure technique du ministère chargé des mines avec pour missions la conception, l’élaboration, la coordination et l’application de la politique du ministère dans le domaine des carrières.

Elle comprend trois directions techniques :

La Direction du Suivi de la Réglementation et de la Production des Carrières (DSRPC) ;

La Direction de la Promotion des Substances de Carrières (DPSC) ;

La Direction de la Réhabilitation des Sites de Carrières (DRSC).

Quelles sont les missions essentielles de la DGC ?

La DGC est chargée de :

Assurer le suivi-contrôle des activités de recherche et d’exploitation des substances de carrières ;

Suivre les constructions, les exploitations et les fermetures des sites d’exploitation de carrières ;

  Veiller au respect de la réglementation relative à l’emploi des explosifs à usage civil dans les carrières ;

Promouvoir la mécanisation de l’exploitation artisanale des substances de carrières ;

Promouvoir la transformation et la valorisation des substances de carrières ;

Assurer la liquidation des redevances proportionnelles et du fonds minier de développement local relatifs à l’exploitation des substances de carrières ;

Donner des avis techniques sur les demandes relatives aux autorisations d’exploitation de substances de carrières ;

Veiller à la protection, à la sauvegarde et à la restauration de l’environnement des sites des carrières en collaboration avec les services des ministères compétents.

Qu’est qu’une carrière ?

Le Code minier burkinabè définit la carrière comme étant l’endroit d’où sont extraits des substances minérales telles que les minéraux industriels, les roches industrielles, les pierres ornementales et les matériaux de construction.

Pouvez-vous nous clarifier les notions de substance de carrières et substance utile ?

Sont considérées comme substances de carrières : les gîtes de matériaux de construction (sable, latérites), d’empierrement (grès) et de viabilité, d’amendement pour la culture des terres (calcaires dolomitiques) ainsi que les matériaux servant à l’industrie céramique (argile) et autres substances analogues, à l’exception des phosphates, nitrates, sels alcalins et autres sels associés dans les mêmes gisements et les tourbières.

Le Code minier ne définit pas les substances utiles. La notion de substances utiles s’est introduite dans l’administration minière à travers les projets financés par la Banque Mondiale. Selon leur définition, les substances utiles sont assimilables aux substances de carrières.

Quelle est la différence entre substance de mines et substance de carrières ?

La différence fondamentale réside dans la valeur marchande des produits, les substances de mines ayant une grande valeur économique.

Quels sont les types de carrières qui existent au Burkina ?

Trois (03) types de carrières existent au Burkina Faso :

•  Les carrières industrielles utilisant les engins lourds et les équipements modernes de production ;

• Les carrières semi-mécanisées utilisant quelques équipements mécaniques de production ;

• Les carrières artisanales utilisant des moyens rudimentaires de production (pioches, pelles, daba, houe …).

Quelles sont les principaux types de matériaux extraits des carrières au Burkina Faso et quel est leur rôle dans le développement économique et infrastructurel du pays ?

Les granites et assimilés, principalement pour la production des agrégats utilisés dans le BTP ;

Les calcaires dolomitiques, utilisés dans la cimenterie (comme adjuvants), dans l’agriculture (comme fertilisant) et dans l’industrie minière (pour la chaux) ;

Les tufs, utilisés comme adjuvants dans la cimenterie ;

Les basaltes, utilisé pour la production des agrégats et comme adjuvant dans la cimenterie ;

Le sable, utilisé dans le BTP ;

La latérite meuble pour les ouvrages routiers et la latérite indurée pour la production des briques latéritiques Taillées utilisées dans la construction des bâtiments.

Quel est l’état des lieux de l’exploitation des carrières au Burkina ?

A ce jour, on dénombre 73 autorisations d’exploitations permanentes de substances de carrières délivrées par l’administration des mines dont 71 autorisations d’exploitations industrielles.

Parmi ces autorisations d’exploitations industrielles on dénombre :

50 pour le granite et assimilés ;

14 pour les calcaires dolomitiques ;

04 pour les tufs ;

02 pour le basalte ;

01 pour le sable.

On dénombre également, une autorisation d’exploitation semi-mécanisée de sable et une autorisation d’exploitation artisanale de granite.

La production cumulée de toutes les substances de carrières exploitées industriellement est de : 400 626 m³ en 2017 à 1 455 861 m³ en 2022, soit un accroissement d’environ 1 000 000 m³ en 6 ans.

Les recettes de la production industrielles des carrières au titre de la redevance sur la production et du FMDL sont passés de 537 825 718 FCFA en 2019 à 971 440 465 FCFA en 2022, soit une croissance de 433 614 747 FCFA..

Télécharger gratuitement le magazine pour lire l’intégralité de l’article

Télécharger “Home Magazine N°3 Avril-Mai-Juin 2024”

Home-Magazine-N°3-Avril-Mai-Juin-2024.pdf – Téléchargé 250 fois – 35,62 Mo

À lire

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos prochaines sorties