« Notre ambition est de bâtir un groupe financier et industriel panafricain de premier rang. » 

Depuis octobre 2022, le Réseau JA DELMAS, concessionnaire Caterpillar en Afrique de
l’Ouest, spécialisé dans les domaines de la construction, des mines et de l’énergie, est placé sous la direction d’un consortium mené par Monsieur Jean-Luc KONAN, Fondateur et CEO du Groupe COFINA.
À travers cette interview, il nous parlera de cette transaction, des perspectives et des opportunités d’investissement en Afrique.

Pouvez-vous nous en dire plus sur cette transaction ?

La société Delmas Investissements et Participations (DIP) ainsi que la famille Delmas ont signé un accord de cession de leurs activités de concessionnaire Caterpillar, comprenant l’entité JA Delmas

et le Réseau de sociétés africaines assurant la vente et l’après-vente dans 11 pays d’Afrique de l’Ouest. Cet accord a été conclu avec un consortium que j’ai eu l’honneur de diriger. À l’issue de cette transaction, j’ai été désigné par Caterpillar «Dealer Principal» pour la région. Nous prenons ainsi les rênes d’un groupe qui emploie plus de 2 400 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 800 millions d’euros, avec une représentation de la marque Cat depuis 90 ans. Cette transaction découle de l’évolution du marché et d’un processus stratégique visant à mettre en oeuvre un plan de transformation pour une gouvernance ancrée sur le continent africain.

Quel est l’état d’esprit du nouveau manager de ce conglomérat que vous êtes ?

Cet investissement est une grande source de fierté, car il représente un projet impactant et de grande envergure que nous portons pour l’Afrique. Nous souhaitons participer activement et durablement au

développement de l’économie régionale en poursuivant la transformation du concessionnaire. Avec l’équipe de direction actuelle qui est intégrée à la nouvelle organisation, nous comptons faire évoluer l’entreprise vers une société de services à forte valeur ajoutée, encore plus proche de ses Clients.

Il s’agit d’une fabuleuse opportunité d’offrir de nouvelles solutions afin de permettre aux PMEs de notre région de promouvoir et de financer des projets d’envergure.

Des changements en perspective ? Si oui, lesquels ?

Tout d’abord, nous avons entrepris un travail de recherche pour définir un nouvel ADN et l’identité que nous souhaitons donner à notre Réseau. Notre ambition est de renforcer notre culture d’entreprise et, par conséquent, notre marque, en exploitant toutes les synergies possibles entre nos entités. Dans cette optique, nous envisageons très prochainement d’adopter un nouveau nom pour le groupe. Nous avons également pour ambition de pérenniser et d’accroître la performance de Caterpillar dans la zone. L’un des axes consistera à déployer des infrastructures de maintenance, y compris un nouveau Centre de Reconditionnement de Composants (CRC) de classe mondiale à Dakar, mobilisant 17M€ d’investissement afin de donner plusieurs vies aux machines Cat. Nous ambitionnons de disposer de 1 000 techniciens certifiés Cat pour nos besoins en propre et prévoyons également de mettre notre Academy au service de tous les acteurs de notre industrie. Notre approche vise davantage une évolution progressive mais certaine qu’une révolution soudaine. Notre héritage est solide et restera les fondations de notre développement. Nous mettons en place une méthodologie globale de gestion du changement afin de façonner la concession pour les décennies à venir. Nous reconnaissons l’évolution de l’écosystème commercial, avec des exigences supplémentaires en matière de contenu local à prendre en compte dans notre stratégie commerciale. De même, notre proposition de valeur pour les PME comprend des solutions de financement sur mesure. Ces nombreux acteurs émergeants rencontrent des difficultés de financement de leur croissance avec les solutions de crédit classique ; là où le groupe COFINA a su développer des solutions ayant déjà permis la réussite de plusieurs centaines de projets, autour d’entrepreneurs engagés.

Quelle est votre point de vue sur l’évolution des infrastructures, de l’habitat, de l’immobilier et de l’architecture en Afrique en général ?

La région connaît une croissance importante des investissements dans les infrastructures, avec des gouvernements et des acteurs privés qui s’engagent dans des projets d’envergure…

Télécharger gratuitement le magazine pour lire l’intégralité de l’article

Télécharger “Home Magazine N°1 Avril-Mai-Juin 2023”

Home-Magazine-Avril-Mai-Juin-2023.pdf – Téléchargé 3163 fois – 33,98 Mo

À lire

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos prochaines sorties