Infrastructures routières en Afrique de l’ouest 

Du Bénin à la Côte d’ivoire en passant par le Sénégal, les routes du développement en projet

     

Développer, cest plannifier. Pour 2023, les Etats comme le Bénin, la Côte d’ivoire, le Sénégal et le Burkina Faso, ont ainsi programmé le renforcement de leurs réseaux routiers mais aussi la construction de plusieurs insfrstructures.

Les Etats de l’Afrique au sud du Sahara ambitionnent de poursuivre leurs efforts dans leur quête de développement. Cette ambition se traduit dans les projets insérés dans les lois de finances 2023 de chaque pays.

Cote d’Ivoire, 655 milliards pour une circulation fluide

En Côte d’ivoire, le budget exercice 2023 du ministère de l’Equipement et de l’entretien routier dirigé par Kouakou Amédé dispose de la bagatelle de 655 milliards FCFA pour la mise en œuvre de son programme De quoi renseigner assez sur la volonté du président Alassane Ouattara de boucler son troisième mandat avec des réalisations d’envergure. Quatre grands projets illustrent ces grandes ambitions du gouvernement ivoirien. Il s’agit, tout d’abord, des travaux de construction du métro d’Abidjan. Il faut noter que ce projet sera à 20 % d’exécution la fin 2023 et portera sur l’installation du chantier, mais également sur les travaux de déplacement de réseaux et sur le démarrage des travaux de construction de la ligne du métro. Le budget 2023 s’élève  à 31,5 milliards FCFA sur fonds propres de l’Etat.

Ensuite, il y a le projet de construction du BRT Yopougon-Bingerville. A fin décembre 2023, le projet sera à 15% de taux d’exécution correspondant à l’installation du chantier et au démarrage des travaux de la section Yopougon – Adjamé. Le budget 2023 s’élève à 21 milliards FCFA dont 1 milliard pour l’Etat et 20 milliards FCFA pour IDA-AFD.

En plus, il y a la construction du BRT boulevard Latrille. Le BRT boulevard Latrille sera réalisé à 25% à fin 2023. Les travaux réalisés porteront sur l’installation du chantier, mais également sur les travaux de déplacement de réseaux et le démarrage des travaux des voies du BRT de Petro Ivoire (Cocody Angré) au carrefour Opéra (2 Plateaux Aghien).

Enfin, un autre chantier en cours qui va se poursuivre, c’est bien le déploiement de la SOTRA à Bouaké, Yamoussoukro, Korhogo et San-Pedro. En 2023, la SOTRA sera déployée dans deux villes de l’intérieur du pays que sont Korhogo et San-Pedro. Le budget au titre de l’année 2023 est de 10.792.000.000 FCFA sur financement de l’Etat.

Au titre de la sécurité routière, trois projets devront se poursuivre au-delà de 2023 à savoir le renouvellement du parc automobile. (En 2023, 500 véhicules seront acquis pour un coût de 3,5 milliards FCFA.)Il y a également la construction du centre moderne de permis de conduire d’Abidjan dans la zone de l’AEROCITE. Le centre de permis de conduire moderne d’Abidjan (code et conduite) dont le taux d’exécution à fin octobre 2022 était de 40% sera construit à 90% pour un coût de 1,2 milliards FCFA en PPP.

Sénégal : 925.078.513.903 FCFA en AE et 277.730.324.230 FCFA en  CP

Le budget du ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement dirigé par Mansour Faye, en cours d’exécution, est arrêté à 925.078.513.903 FCFA en Autorisations d’engagement (AE) et 277.730.324.230 FCFA en crédits de paiement (CP). Il faut noter que ce budget a légèrement augmenté par rapport à l’année 2022 où le budget en autorisations d’engagement était de 905.622.236.852 FCFA et à 307.551.667.809 FCFA en crédits de paiement. Par programme, ce projet de budget est réparti comme suit : programme 2027 : Développement, Gestion et Entretien des infrastructures routières dont les crédits sont arrêtés à 419.772.060.300 FCFA en AE et à 181.819.668.752 FCFA en CP. Les crédits dudit programme sont répartis comme suit : dépenses de personnel : 114.415.000 FCFA en AE et en CP ; acquisitions de biens et services : 114 772 736 FCFA en AE et en CP ; transferts courants : 190.000.000 FCFA en AE et en CP ; investissements exécutés par l’État : 324.963.897.454 FCFA en AE et à 87.011.505.906 FCFA en CP ; transferts en capital : 94.388.975.110 FCFA en AE et en CP.

S’agissant de l’exercice 2023 du programme 2028 intitulé Développement, Gestion et Entretien du Réseau ferroviaire les crédits dudit programme sont arrêtés à 295.414.971.490 FCFA en AE et à 62.414.971.490 FCFA en CP.

Par nature économique de dépenses, les crédits de paiement de ce programme sont répartis comme suit : acquisition de biens et services : 14 971 490 FCFA en AE et en CP ; transferts courants: 23 800.000.000 FCFA en AE et en CP ; investissements exécutés par l’État : 253.350.000.000 FCFA en AE et 20.350.000.000 FCFA en CP ; transferts en capital : 18.250.000.000 FCFA en AE et en CP…

Télécharger gratuitement le magazine pour lire l’intégralité de l’article

Télécharger “Home Magazine N°1 Avril-Mai-Juin 2023”

Home-Magazine-Avril-Mai-Juin-2023.pdf – Téléchargé 3163 fois – 33,98 Mo

À lire

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos prochaines sorties