« La Sonatur espère encore montrer l’exemple à travers ses futurs projets de développement immobilier. » Boureima OUATTARA, Directeur Général de la SONATUR

Bras technique du gouvernement burkinabè, en matière de mise en oeuvre de la politique d’urbanisme et de l’habitat, la Société Nationale d’Aménagement des Terrains Urbains (SONATUR), s’est donnée pour mission de servir d’exemple dans le secteur de l’immobilier en l’occurrence celui des logements, à travers la réalisation de projets qui répondent de façon durable aux besoins des populations, des villes et communes. Boureima Ouattara, directeur général de cette société d’Etat, présente dans cet entretien, la vision, les stratégies et les projets mis en place pour remplir cette mission.

Quelle est la vision de la société pour le développement urbain du pays ?

Avec l’adoption le 26 novembre 2021 de son Plan Stratégique de Développement 2022-2026 par son Conseil d’Administration, la SONATUR amorce une nouvelle trajectoire, en se projetant vers un développement plus harmonieux à travers un concept différent de celui des promoteurs privés. En effet, notre vision consiste désormais à consolider la position actuelle de la SONATUR dans le domaine de l’aménagement tout en intégrant progressivement le domaine du développement immobilier.

Cette nouvelle vision se fera donc à travers des produits innovants de tous types tels que des plateaux de bureau, des plateaux résidentiels modernes et des « cœurs de vie » mis à la disposition de la clientèle. Ces nouveaux produits permettront à la SONATUR d’accompagner entre autres, le gouvernement dans l’atteinte de ses objectifs en termes de développement urbain, de maitriser l’étalement urbain au niveau des grandes métropoles que sont Ouagadougou et Bobo-Dioulasso et enfin, de redessiner le paysage urbain du Burkina Faso.

Comment la société envisage-t-elle d’atteindre cette vision ?

Cette nouvelle vision se fera à travers des produits innovants de tout type tels que des plateaux de bureau, des plateaux résidentiels modernes et des « cœurs de vie » mis à la disposition de la clientèle. Ces nouveaux produits permettront à la SONATUR d’accompagner entre autres, le gouvernement dans l’atteinte de ses objectifs de développement urbain, de maitrise de l’étalement urbain au niveau des grandes métropoles que sont Ouagadougou et Bobo-Dioulasso ainsi que la configuration du paysage urbain du Burkina Faso.

Pouvez-vous nous parler des projets majeurs que la société a réalisés dans les dernières années ?

Le projet majeur de la SONATUR demeure son site de Ouaga 2000 et celui de Bobo 2010. La SONATUR a pu dégager environ 14700 parcelles sur Ouaga 2000 et 2700 sur Bobo 2010. Cissin 2020 qui n’est pas en reste, a fait l’objet d’un projet architectural dont la mise en œuvre connaît une véritable lenteur.  

Quels sont les principaux défis auxquels la société est confrontée lors de la réalisation de ces projets ?

Les principaux défis auxquels la société est confrontée lors de la réalisation de ses projets demeurent liés à la mobilisation foncière. En effet, plusieurs sites de la SONATUR connaissent des problèmes divers qui retardent leurs aménagements et commercialisations suite à des revendications intempestives de certaines populations.

Comment la société travaille-t-elle avec les autorités locales pour le développement urbain ?

Afin d’accompagner les communes urbaines dans leurs efforts de développement, la SONATUR travaille avec les autorités communales et régionales pour l’acquisition de ses sites en vue de mettre des parcelles viabilisées à la disposition des populations locales, régionales, nationales et même de la diaspora.

Comment la société travaille-t-elle avec les promoteurs immobiliers privés pour le développement urbain ?

Dans le cadre de la mise en œuvre de son Plan Stratégique de Développement, la SONATUR envisage construire avec les promoteurs immobiliers privés un partenariat gagnant-gagnant pour un développement urbain plus harmonieux et respectueux de l’environnement. Il s’agira plus exactement de mettre en œuvre de grands projets. De façon pratique, la SONATUR envisage mettre à la disposition des promoteurs privés des espaces aménagés pour la réalisation de leurs projets respectifs sur la base d’un cahier de charges précis.

Comment la société s’assure-t-elle que les besoins des citoyens sont pris en compte dans ses projets ?

Comme toute société commerciale moderne, la SONATUR fait de l’écoute-client une valeur importante dans sa politique d’aménagement et de commercialisation.

Elle mène donc depuis des années, des études de marché et de satisfaction auprès de ses clients actuels et potentiels afin de mieux prendre en compte, leurs différents besoins et attentes et aussi mesurer leur niveau de satisfaction pour une meilleure prise en compte d’une part et d’autre part, améliorer de façon continue ses services dans un environnement de plus en plus concurrentiel.

Comment la société intègre-t-elle les besoins des citoyens et les changements démographiques dans sa planification ?

Les besoins des clients recueillis et analysés sont intégrés dès la planification de la réalisation de nos produits afin d’offrir une gamme variée et adaptée aux utilisateurs de nos services.

Du reste la vision stratégique de la SONATUR, qui consiste essentiellement à migrer vers le développement immobilier par l’édification d’immeubles en hauteur, contribuera un tant soit peu, à contenir l’évolution démographique.

Comment la société s’assure-t-elle que ses plans soient durables et respectueux de l’environnement ?

En tant que société d’Etat, la SONATUR reste le bras technique du gouvernement, dans la mise en œuvre de sa politique en matière d’urbanisme et d’Habitat. Elle s’impose donc un devoir d’exemple à travers la réalisation de projets qui répondent de façon durable aux besoins des populations des villes et communes (en témoigne le succès obtenu dans la commercialisation des sites SONATUR de Dédougou et Ouahigouya). Les Etudes d’Impact Environnemental et Social (EIES) constituent un préalable à tout projet d’aménagement effectué par la SONATUR. Notre société veille donc au respect des textes en matière d’urbanisation et espère encore montrer l’exemple à travers ses futurs projets de développement immobilier qui permettront de contenir l’étalement urbain dans les grandes villes comme Ouagadougou et Bobo-Dioulasso.

Télécharger gratuitement le magazine pour lire l’intégralité de l’article

Télécharger “Home Magazine 2 – Spécial Burkina Faso”

HOME_MAGAZINE_SPECIALE_BURKINA_FASO_FINAL_.pdf – Téléchargé 1942 fois – 23,31 Mo

À lire

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos prochaines sorties